27/01/2012

"Les Minutes célibataires" en version électronique

livre électronique,e-book,edition numerique,edition en ligneSurprise ! Mon livre de nouvelles sur le thème des rencontres amoureuses, "Les minutes célibataires" est désormais en vente en version électronique. Merci à Luce Wilquin, mon éditrice et à André Delcourt.

Extrait de l’interview qu’André, chargé du projet, a accordé à Stéphanie Michaux dans la Lettre Numérique.

"Un partenariat est né entre i-kiosque et les éditions Luce Wilquin pour la numérisation de leur catalogue. Les 100 premiers titres des éditions Luce Wilquin sont désormais en ligne. Un beau défi pour la maison belge, qui fête ses 20 ans cette année."


30% moins cher que la version papier

Le livre "Les Minutes célibataires" est désormais en vente au prix de 8 € sur le site de la librairie i-kiosque.


Bientôt, mon premier roman, « La robe de mariée » (éditions Le Fram) sera lui aussi numérisé.  En attendant, voici des extraits : http://larobedemariee.skynetblogs.be/

A vos tablettes !

14/09/2011

Ecouter "Les Minutes célibataires" en podcast

Ce blog a pris fin au moment où mon livre "Les Minutes célibataires" est sorti (en 2009, aux éditions Luce Wilquin).

Cependant, je vous invite à écouter mes 38 nouvelles ici ! C'est gratuit !

Au départ, "Les Minutes célibataires" ont été enregistrées dans un studio de Pure FM et diffusées dans l'émission "Single", entre 2005 et 2008.

Sur mon site, dans la section podcast (ou ballado-diffusion) je lis pour vous "Les Minutes célibataires".

Enfin, si vous désirez être tenu au courant de mes projets ou de mes publications, rendez-vous sur http://www.valerienimal.be

PS : merci à vous tous pour vos messages et commentaires. Ces derniers sont désormais clôturés.

02/12/2009

Un prix qui va se transformer en rôti!

grossel

 

"Les Minutes célibataires" : Prix Gros Sel du Jury 2009.

A savourer autour d'une table, avec quelques amis: le rôti en croûte de sel. Merci à Biliki, Rezolibre, le Jury du Gros Sel et tout les lecteurs... pour cette formidable énergie!

Un article dans Le Vif ici... et sur Skynet.

03/11/2009

Les Minutes célibataires Finaliste du Prix Gros Sel

signature
Que de temps déjà! C'est vrai, j'ai délaissé ce blog tout l'été pour me plonger dans l'écriture d'une nouvelle série d'histoire. Ce projet multimédia plus l'écriture d'un roman me prend du temps et de l'énergie.

Or, je voulais partager avec vous cette bonne nouvelle:

Mon livre "Les minutes célibataires" est Finaliste du Prix Gros Sel (le prix belge qui ne se prend pas pour l'autre, le chic et célèbre). Et c'est grâce à votre engouement!

Alors voilà, si vous avez une minute, vous pouvez encore voter sur le site du prix Gros Sel jusqu'au 30 novembre 2009: http://www.rezolibre.com/grossel/votez.php

Merci à tous pour votre soutien, vos messages, vos petits sourires, vos mots gentils, vos cris de ralliement et ce, depuis la première diffusion des "Minutes célibataires" sur les ondes de Pure FM en septembre 2005 jusqu'à la sortie du livre aux éditions Luce Wilquin.

La remise des prix aura lieu le 2 décembre 2009 dans un lieu encore tenu secret. Cette année, le Prix Gros Sel sera attribué une heure après l'annonce du Prix Victor Rossel.

 

 

09/06/2009

On se voit jeudi 18 juin à Waterloo?

graffiti

 


Entrée libre ! Cette rencontre aura lieu à la
Librairie Graffiti
: Chaussée de Bruxelles 129-131, 1410 Waterloo
 
Tel: (0)2 354 57 96

info@librairiegraffiti.be
www.librairiegraffiti.be


28/05/2009

Photo du grille-pain avec Vanessa Klak et Sébastien Ministru

grillepain2

 

Et pour écouter cette émission, le podcast est disponible sur le site de Pure FM et sur mon site.

grillepain_minutes

 

Pêle-mêle de Vanessa Klak sur son bureau ;-)

 

La mariée mise à nu par deux animateurs mêmes

 

duchampverte

 

A peine sortie des studios de Pure FM, après avoir été cuisinée à point par Sébastien Ministru et Vanessa Klak, une question me vient:

Faut-il se mettre à nu pour que les célibataires accourent?

Je décompresse après avoir passé ce drôle de moment au micro du Grille-pain, j'ouvre mon pc sur mon bureau, je narte un peu sur Facebook et je trouve des messages  d'auditeurs de Pure FM, optimistes, sympathiques et aussi des messages de célibataires. Genre:

"Vais acheter votre livre, suis célibataire".

"Merci vous me redonnez espoir!

"J'ai 39 ans et suis toujours célibataire, faut-il encore espérer une rencontre au supermaché?".

Vais me reconvertir dans le love coaching en ligne moi!!

Pour résumer l'émission de ce matin:
Je me suis (juste) un peu dévoilée face aux questions impertinentes de Sébastien Ministru. En parfait détective, il avait déniché quelques détails croustillants de ma vie adolescente (via Facebook ? mystère)... comme mon fantasmagorique "mariage" à 12 ans avec un beau Mexicain. Une histoire que j'avais presque oubliée et qu'une amie lui a racontée. (Non, je ne vais pas la tuer, au contraire, cette histoire de mariée tombait à pic pour parler de mon livre "les Minutes célibataires", bravo Véro!)

Dès que le podcast de l'émission sera en ligne, je le diffuserai sur mon site, dans la section presse.

PS à ceux qui ont écouté: Merci pour vos sourires, vos messages, vos sms, ça fait chaaaaaud au coeur comme on dit à Bruxelles.


27/05/2009

Je vais me faire griller demain au petit déjeuner

 

pure

Et ce n'est pas une blague!

(La sueur me monte au front): Sébastien Ministru et Vanessa Klak vont me taquiner en direct radio sur Pure FM.

Quand? Ce jeudi 28 mai vers 8h dans le Grille-pain. Pour moi, c'est la meilleure émission radio du matin, dans notre petit pays. Décoiffante, inspirante, belgo-belge, une émission qui remonte le moral dès le lever.

A demain, sous votre douche ou dans votre voiture... !

04/05/2009

Ma plus jolie critique par Jeannine Paque

Parue dans la revue littéraire du Service de la Promotion des Lettres : "Le Carnet et les instants" en avril, cette critique signée Jeannine Paque: "Vue avec Chambre"

 carnet-instants-paque

Jamais on n'avait parlé des Minutes célibataires comme cela. Ni de La robe de mariée, mon premier roman paru il y a quatre ans.

Petits plaisirs arrivent au printemps...

03/05/2009

Les minutes célibataires: "Mission accomplie pour le buzz"

Voici ce qu'écrit Tanguy Habrand dans son dossier consacré à l'édition à l'ère numérique publié dans "Le Carnet et les instants" (c'est moi qui souligne) :

Un outil au service de la profession

"(...) Plus récemment, le développement d'une nouvelle forme de publicité pour le livre a commencé, sinon à rencontrer quelque succès, du moins à intriguer tout le monde: le book trailer, au livre ce que la bande-annonce classique est au film, un extrait vidéo (et donc plutôt une extrapolation vidéo s'agissant d'un livre).

En Belgique, la parution à la mi-février des Minutes célibataires, un recueil de nouvelles de Valérie Nimal aux éditions Luce Wilquin, s'est ainsi trouvée annoncée par une courte séquence vidéo. Rendue accessible sur des plates-formes comme Skynet, YouTube, Dailymotion, Facebook, mais aussi La Libre Belgique en ligne, la vidéo poursuit au moins un double objectif donner une idée du contenu du livre, évidemment, mais aussi créer un buzz, rumeur rampante, en vertu des principes difficiles à maîtriser du marketing viral. Soit la propagation d'une information par les "consommateurs" eux-mêmes, à la manière d'un gros rhume, propagation facilitée et démultipliée par Internet où une seule action permet d'informer plusieurs personnes à la fois.

Avant même la sortie de l'ouvrage, les résultats sont parlants : de Matin Première à Pure FM, du Soir en ligne au Vif en passe par la DH et Elle.be, sans compter les blogs à large audience, le recueil alors en voie de parution bénéficie d'une couverture exceptionnelle. Mission accomplie pour le buzz."

carnetetinstants4

 

En guise de bilan : l'édition à l'ère numérique

 

carnetetinstants2009

A ceux qui s'intéressent au sujet de ce blog et à la manière dont j'ai tenté de promouvoir mon dernier ouvrage - via la bande-annonce Les Minutes célibataires - je conseille vivement la lecture du dernier numéro Le Carnet et Les instants.


Une excellente synthèse

Cette revue littéraire, organe officiel de la Promotion des Lettres belges, consacre en effet un dossier spécial: "L'écriture à l'ère du numérique", p. 2-11.

Le journaliste, Tanguy Habrand y développe de manière approfondie le sujet qui m'intéresse, en trois parties:

  1. Ce que le numérique a changé au métier d'éditeur (il y parle de mon book trailer et du buzz qui est né grâce à cette bande-annonce)
  2. Ce que le numérique apporte à la commercialisation du "livre papier"
  3. Le livre "électronique"

carnet

Photo du tournage de ma bande-annonce, "Les Minutes célibataires, publiée page 6 du dossier de Tanguy Habrand.

23/04/2009

RDV de la langue fr à Mons: ma dernière nouvelle, offerte

RDV_affiches09
Ce dimanche 26 avril
, je serai à Mons à l'occasion des Rendez-vous de la langue française:

Ces RDV vous convient à fêter une langue dans tous ses états : créative, intime, poétique, incisive, chantée, susurrée, voyageuse, partagée, spirituelle, contée, imagée ; une langue à entendre, à voir, à lire, à chanter ; une langue pour bavarder, pleurer, revendiquer, raconter, se balader, s’émerveiller…
Comme chaque année, la Ville de Mons a eu la belle idée de commmander 6 nouvelles à 6 écrivains Belges.

Si vous êtes dans le coin, passez à la Salle Saint-Georges vers 16h pour me rencontrer... et récoltez les 6 nouvelles offertes, dont une que j'ai écrite pour cette initiative : "Dentelles, électricité".

LES NOUVELLES 2009
11 h à 18 h, SALLE SAINT-GEORGES / BIBLIOTHèQUE COMMUNALE à L’ILOT DE LA GRAND-PLACE / LIBRAIRIE LETO / LA LIVRE DE CAFE (l'endroit  très sympa où vous trouverez aussi ma nouvelle, disponible gratuitement)

ESPACE DES POSSIBLES
Dans chacun de ces lieux, une des six nouvelles sera disponible gratuitement: six fragments d’une ville et autant de regards portés par le photographe Stephen Vincke. Tels de petits cailloux semés le long du sentier, ces histoires se récoltent sur un chemin tracé entre la Salle Saint-Georges et l’Espace des Possibles.

LES NOUVELLES VOUS BALADENT
Ce dimanche 26 avril, 11 h à 17 h - durée ± 45 mn
DEPART SALLE SAINT-GEORGES Gratuit - Prêt d’un MP3

Mots à mots, pas à pas, les six nouvelles vous invitent à un voyage au travers des rues de Mons. Casque sur les oreilles, laissez-vous guider par des voix de comédiens.

 

08/04/2009

Nouvelle émission littéraire

 

livredebord

Je découvre l'enregistrement de ma toute première interview en télévision.

C'était le jour de l'ouverture de la Foire du livre de Bruxelles, en mars. J'étais invitée dans la nouvelle émission littéraire Livre de bord, de Brice et Nicky Depasse, sur Liberty TV.

Cliquez ici si vous voulez entendre Nicky Depasse parler de mon livre, son "coup de coeur"!

01/04/2009

Lectomaton: courage, lisons!

 

lectomaton

Gag! Cette initiative est née dans la tête d'un charmant homme des Lettres belges, Léo Beeckman. Monsieur Léo connait bien les avantages qu'offre la Toile et sait tirer profit de ses outils, comme la vidéo diffusée sur Dailymotion.

Lors de la Foire du livre de Bruxelles, la Communauté française de Belgique avait installé une tente sur son stand. Un coin lecture, avec une caméra, le Lectomaton.

Chacun pouvait y lire un extrait de livre, au choix. Isabelle Bary m'y a invitée, à l'improviste, dix minutes avant notre séance de signature... Sur le vif, comme j'aime! Nous avons lus un morceau choisi de nos ouvrages respectifs. Isabelle lit ma nouvelle, La conversation, issue des Minutes célibataires. Je lis quelques pages de son nouveau roman, Baruffa. Cliquez ici pour écouter ces lectures.


PS: j'aime beaucoup la lecture impovisée de Thomas Gunzig, entouré de ses petites filles dont une qui mime les mouches sur son visage... et le ton emporté de William Cliff, qui lit un poème. Aucune prise de tête, en fin de compte, juste le plaisir de lire.

27/03/2009

Ecrire, publier sur un blog, sous quelle forme?

La question qui me taraude est celle-ci :
vais-je utiliser le blog pour publier mon prochain roman ? Quel est l’avantage d’une telle pratique et quels sont les risques ? Vais-je tenir le rythme, comme cet écrivain taxi de nuit, Pierre-Léon Lalonde, qui vient de publier son deuxième tome, et dont je suis sortie, éblouie, de la lecture du premier ?  Le fait d’écrire chaque jour, sans filet, et de le publier sur un blog me tente.

S’imposer des contraintes est bénéfique : c’est dans le cadre d'un studio radio de la RTBF que sont nées Les Minutes célibataires. Les fichier sonores sont toujours disponibles sur mon site, malgré la publication des nouvelles en livre. L’un et l’autre sont compatibles. L'un et l'autre se prolongent; certains d'entre vous préfèrent les écouter, d'autres ne veulent que lire mes histoires sous forme de papier...

En parcourant la présentation d’Hubert Guillaud, Qu’est-ce qu’un livre à l’heure du numérique ?, mon questionnement se voit rassasié par de nombreuses pistes de réflexion.

L’avenir du livre et de l’écrit ne peut plus compter sans Internet. Comme le dit Guillaud sur son blog, il y a un déferlement "de livres gratuits en ligne, d’accès à des revues open source, sans abonnement, du développement du libre (et du gratuit). Face à une offre pléthorique de contenus, l’essentiel est que les gens puissent accéder à vos ouvrages, quelque soit la manière, le site, les modalités (gratuites, payantes voir les deux ensemble – les deux ensemble, car rien n’interdit de donner le livre sur le site de l’auteur et de le vendre sur d’autres sites). Car il n’est pas sûr que tous les internautes se rendront jusqu’au site de l’auteur… Où que les motivations qui amèneront certains jusqu’à un point, soit les mêmes que celles qui en amèneront d’autres à un autre point."

De plus en plus, nous allons assister à de nouvelles expériences de publication, sous de nouvelles formes :

"Morceaux de livres, livres en préparation, épreuves, brouillons… livres avec et sans images, plus cher avec tel fournisseur d’image qu’avec tel autre. Livres épuisés,…   Nouvelles diffusions (exemple le journal de Georges Orwell), découpage en morceaux, extraits, chapitres en train de se faire…"

Si vous vous posez le même genre de questions, lisez cette étude présentée par Hubert Guillaud au Forum des bibliothèques 2.0 de Montréal.

J’ai bien envie de me lancer dans ce nouveau projet multimédia. Mais comme toujours, avant de plonger, j’explore le doute et peaufine mon brouillon de rêve.

26/03/2009

Prochaine nouvelle publiée: "Dentelles, éléctricité"

4
Le temps passe. Mon deuxième livre est sorti et vit sa vie depuis le 16 février...

Cela fait quelques semaines que je m'éloigne de ce blog, pour me concentrer sur l'écriture. Quoi de neuf ? Qu'ai-je écrit depuis ?

« Dentelles, électricité ». Une nouvelle, un peu plus longue que d'habitude, commandée par la Ville de Mons . Elle paraîtra fin avril et sera offerte au public montois, lors des Rendez-vous de la langue française. Six auteurs ont été invités à parler de Mons, d'après une photographie de Stephen Vincke.

Pour préparer la rédaction de cette histoire, jai eu le plaisir de découvrir cette ville, de m'y balader en compagnie de Montois passionnés, et de me documenter sur la Ducasse et la légende du dragon.

Cette parenthèse montoise m'a donné envie de me replonger illico dans un chantier romanesque en cours depuis trois ans.

Mise à jour : découvrez cette nouvelle ce 23-26 avril à Mons, en vous rendant à la salle St-Georges, Grand Place. Elle vous sera offerte! De même, les bibliothèques de la ville devraient recevoir ces textes en grande quantité (tirage : 3000 exemplaires chacune). Cliquez ici!

20/03/2009

Arte Belgique et Liberty TV

La semaine dernière, c'était ma toute première émission à la télévision. J'avais un peu la trouille. Par chance, j'ai commencé par un petit plateau, entourée du duo Nicky et Brice Depasse: l'émission a été enregistrée pour Liberty Tv et passera dans quelques jours. Une petite équipe, qui met en confiance, ça compte, surtout une première fois. Ensuite, ce fut Arte.

arte_russon
Deuxième émission enregistrée : 50 degrés Nord, qui passe sur Arte Belgique ce soir.

Voici ce qu'indique le site d'Arte:
50° Nord - 20 mars, l'émission d'Eric Russon
Les invités : Aurélia Jane Lee pour son livre "Eaux douces, eaux salées" et Valérie Nimal pour son recueil de nouvelles "Les minutes célibataires", tous deux publiés chez Luce Wilquin. Mais aussi Sébastien Carbonnelle du groupe belge Major Deluxe.
 
Les chroniqueurs : Soraya Amrani, Jérôme Colin, Jean-Philippe Darquenne.
Le blog de l'émission est visible ici.

J'ai été bluffée par le zen d’Eric Russon, qui devait travailler toute une journée dans le stress, enchaîner émission après émission, connaître ses sujets sur le bout des doigts sans mélanger les pinceaux.

Sur le plateau: Ambiance détendue, survoltée à certains moments, entre les chroniqueurs qui se lâchent parfois avec verve ! Aurelia Jane Lee, l’autre auteure invitée, était déjà venue l’année dernière : elle m’avait prévenue que les questions fuseraient dans tous les sens.

arte_vn_ajl

Un exercice périlleux ? Plutôt difficile de répondre « court et clair » à plusieurs interlocuteurs. Avec l’adrénaline, ça passe, la qualité des questions aussi.

Après les présentations de nos livres, Sébastien Carbonelle (chanteur et compositeur de Major Deluxe) est venu nous rejoindre sur le plateau. Un chic type, un musicien surdoué. J’aime beaucoup son univers musical.

L'émission passe ce soir à 20h et est rediffusée sur La Deux en fin de soirée...

arte_majordeluxe_vn

Addendum :

La vidéo de cette émisision est disponible dans la section "revue de presse" de mon site : http://www.valerienimal.com/presse.html

Salon du livre de Paris, le WE dernier

salonlivre
Ce que j’aime au Salon du Livre à Paris, c’est…
Paris ! Suite à la naissance de ma fille, je n’y étais plus allée depuis deux ans. Trop long !
J'aime: Le fait d’y aller en train (1h22 de Bruxelles), de prendre quelques jours de congé, de s’y balader. L e soleil, les jupes déjà légères pour la saison, les bus bien agréables pour découvrir des coins insoupçonnés.  Tombée sous le charme du quartier de la Butte aux cailles, où nous avions réservé une chambre d’hôtel. Un Paris calme, poétique et humain.
J'aime pas: Les Français qui râlent très haut, très fort, dans les files d'attente.

Le salon du livre en lui-même ?
Grand, coloré, familial : beaucoup plus d’enfants qu’à Bruxelles, tous là pour voir leurs auteurs préférés et faire des découvertes.

Le stand de la Communauté française de Belgique
Ma séance de signature s’est plutôt bien passée, contrairement aux prévisions multiples assénant : tu verras, c’est mortel, l’ennui, l’attente des petits auteurs belges inconnus, etc. Outre l’accueil amical de Léo Beeckman et de mon éditrice Luce Wilquin, j’ai retrouvé avec plaisir Isabelle Bary venue elle aussi dédicacer ses livres. Le dimanche matin à 9h30, c'était plus difficile, vu l'heure ;-)

Quant aux lecteurs, ils s’étaient déplacés, à ma grande surprise, le samedi après-midi. Grâce aux liens tissés sur Facebook, et au groupe que j’avais averti pour l’occasion, plusieurs fidèles étaient au rendez-vous. J’ai été très touchée de rencontrer des fans de la première heure, quand je lisais mes nouvelles sur Pure FM. Comme Mr Vertigo, alias Sylvain, qui m’a interviewée pour son blog il y a trois ans, et qui continue de m’écouter via mon podcast sur iTunes. 

D'autres rencontres inopinées
Ah! La spontanéité de ce journaliste mexicain (nous étions à côté de l’immense stand du Mexique, l’invité d’honneur, animé et très coloré) : ce jeune homme  a débarqué à ma table, avec son micro, et m’a posé quelques questions sur Les Minutes célibataires. Israël Ayala, c’est son nom. Son émission radio passe en français sur les ondes mexicaines de radio Ibero 909 et s’appelle Saperlipopette !

Le livre rose des auteurs

Joli, le carnet rose que les auteurs en dédicace recevaient à l’entrée du Salon. Est-ce pour nous encourager à écrire le prochain bouquin ?
Bon, il fait beau ce matin à Bruxelles, je me mets au travail.

11/03/2009

Les Minutes célibataires sur Radio Nostalgie

 

brice_foire
Hier matin dans Le Grand Morning de Nostalgie, Brice Depasse nous a réveillés de son air enchanté. Il avait lu Les Minutes célibataires et, manifestement, beaucoup apprécié. Je m'en réjouis!

Pour écouter ces quelques minutes radio, cliquez ici!

09/03/2009

Merci!

blogfl

Souvenir de la signature à la Foire du livre de Bruxelles, ce week-end.

Isabelle Bary signait son roman "Baruffa" à mes côtés... Une vraie joie de la retrouver dans cette situation qui aurait pu virer au burlesque, vu l'affluence (les files) en face, chez Amélie et Eric-Emmanuel (si si, pas besoin de les nommer).

Merci à vous qui êtes passé(e)s, par hasard ou pas... Merci à vous chères blogueuses et auteures de Namur: Anaïs et Rachel. Et Marie, Christian, Marie-Eve, Corinne, Nathalie, Margareth, Anne, ... Votre soutien nous a gonflées à bloc!

 

Pas de livres sans libraires

 

tropismes

Quel est le rôle des libraires? Prépondérant, indispensable! Quand je dis "libraire", je pense avant tout à une personne, un lecteur, qui a ses coups de coeur, des goûts personnels, une formation à la lecture et l'expérience, le talent de communiquer ses lectures à ses clients. Prenez par exemple Martine, cette libraire française, qui a écrit une superbe critique sur mon livre ici! Quel bonheur d'avoir l'avis d'une libraire!!

Cette semaine, lors de la Foire du livre de Bruxelles, j'ai croisé tellement de lectrices qui disaient 'je suis allée acheter votre roman chez mon libraire'... en citant Tropismes, La Licorne, Libris ou encore Filigranes, des libraires qui savent exactement de quoi elles/ils parlent quand on leur pose une question ou quand on demande simplement: que me conseillez-vous?

Par contre, un incident m'a moins fait sourire. Lors de ma séance de signature samedi dernier, un de mes lecteurs me demande de signer Les Minutes célibataires. Il s'approche de moi et me dit gentiment: "j'ai acheté votre livre à la Fnac. Et vous savez combien je l'ai payé? Trois euros de plus!!!" Surprise, je lui dit que le prix de mon livre est 12 euros (c'est marqué au dos). Il a posé la question à un libraire de la Fnac qui lui a rétorqué de but en blanc: "Monsieur, ce prix est normal, cet éditeur (Luce Wilquin) est français!" Raah, quelle bêtise! Luce Wilquin est une éditrice belge et de surcroit, aucune raison que la Fnac rajoute 3 euros au prix indiqué en Belgique. Le hasard fait que, dans les allées, passait par là une adorable jeune femme qui travaille à la centrale des ventes à la Fnac. Elle a rebondi sur la conversation et m'a promis de rectifier cette erreur dans son listing. Merci à elle!

Il y a libraire et libraire, il y a aussi des erreurs dans les milliers d'étiquettes collées au dos des livres. Pour conclure, j'ajoute que mon truc anti-spleen c'est d'aller humer l'air du temps dans les rayons des librairies et de feuilleter les nouveautés côté Littérature chez Filigranes. Que ça fait du bien de tendre l'oreille et d'écouter les conseils de Marianne, qui transmets sa passion sans faiblir depuis des années...

Et vous, quel est le libraire chez qui vous aimez flâner ?

 

07/03/2009

Critique de Pierre Maury dans Le Soir

lesoir_pmy

01/03/2009

Interview dans Lou magazine

lou_interview

 

 

Dans le magazine Lou de mars, voici l'interview au sujet de mon livre "Les Minutes célibataires" : http://www.lou-mag.be/nosplus.cfm?recid=126

25/02/2009

Emulation, Taxi de nuit

Trop de promo tue la créativité. Pour tout dire, sur ce blog, j'en ai ma claque de parler de mon bouquin, de sa sortie, de ce que la presse en dit. Il est maintenant bien au chaud en librairie, alors advienne que pourra. Retour aux choses sérieuses: l'écriture. Le processus de création. L'inspiration. 

Emulation ce matin en surfant sur des blogs canadiens, littéraires, des perles, des bijoux de blogues (comme ils disent là-bas). Celui qui m'a touchée et que j'ai parcouru en détail: Taxi de nuit, de Pierre-Léon Lalonde. Une sacrée découverte! Ce chauffeur de taxi lettré, à la plume pure et photographe à ses heures chronique ses courses dans Montréal. C'est savoureux.

Extrait:
"J'avais quelque chose de précis à vous dire. Je crois que ça concernait le livre qui s'en vient, ce blogue ou le taxi. Peut-être dans cet ordre, mais pas nécessairement. J'ai placé mes doigts sur le clavier et j'ai senti une impression bizarre m'envahir. Une envie de laisser les mots dériver vers d'autres contrées. Une envie de les sortir de ce cadre, une envie de les conduire ailleurs, une envie de les faire éclater. Un désir de renouveau. Une sorte d'espoir. Faut croire que c'est dans l'air, que c'est contagieux."

Le livre tiré des chroniques du blog Taxi de nuit est sorti chez Septentrion, en deux volumes. J'ai commandé le tome I. Merci de me redonner envie monsieur le chauffeur de taxi.

PS: me suis mise à relire mon vieux manuscrit danois que je "traîne à écrire" depuis trois ans. En faire un blog? Une web série? Des chroniques? La suite, quand je verrai plus clair.

23/02/2009

Prix Orange du livre 2009

Le site d'Orange organise le Prix Orange du livre. Parmi les livres sélectionnés (je ne sais par quel biais) se trouve Les Minutes célibataires. Un commentaire à propos de mon recueil y a été ajouté par Slimane Aït Sidhoum (j'apprends qu'il est écrivain et journaliste) :

"Le recueil de nouvelles de Valérie Nimal: Les minutes célibataires nous fait rencontrer au carrefour de l'amour, du plaisir et de la perversité des personnages atypiques. Ces petits bouts de vie arrachés à l'horloge des mots, s'égrenent en phrases concises et croustillantes qui se consomment par petites doses quotidiennes.Ainsi le plaisir de lire s'éternise pour épouser les contours de l'implacable douceur du temps qui passe."

Critique de mon livre dans La Libre Belgique

Voici ce que pense le journaliste Francis MATTHYS de mon livre. La critique a paru dans La Libre Belgique jeudi 19 février et dans le cahier des livres du vendredi 20 février:

NOUVELLES
Les minutes célibataires
Valérie Nimal
Éditions Luce Wilquin, 108 pp., env. 12 €

Historienne d’art, la Bruxelloise Valérie Nimal n’en fait pas mystère : son mot préféré, c’est volupté. On s’en rend compte, avec bonheur, à la lecture de ces trente-neuf nouvelles, écrites au départ pour la radio Pure FM et lues sur antenne. Des tranches de vie évoquées avec autant de finesse que de sensualité. Des courts métrages capiteux, qu’on verrait volontiers portés à la scène, qui esquissent - d’un pinceau léger - des histoires d’amour(s), de songes ou de mensonges : autant de photographies d’instants troublants, traduits avec maestria par Valérie Nimal. Selon ses propres fantasmes, chacun choisira laquelle de ces "Minutes" sera celle qu’il relira et relira. Que l’on nous autorise un regret : que les trois nouvelles - délicieusement suggestives - des pp. 74 à 81, où se croisent les mêmes personnages, n’aient pas fait l’objet d’un roman. (Fr.M.)

20/02/2009

Culture Club : avec Nix hier sur La Première

Culture Club, c'est fait! Une émission d'une heure en direct, avec des journalistes enthousiastes.

Malgré le trac qui grattait ma gorge hier juste avant d'entrer au studio radio de La Première pour Culture Club, l'ambiance était détendue et m'a mise en confiance. Par chance, le cartooniste Nix était de la partie comme autre invité de l'émission. Ce grand type dégingandé, à l'humour décapant de flamand (à l'aise dans la langue de l'autre moitié du pays) ne l'a pas dans sa poche, justement. Il m'a fait penser à Arno, en plus jeune.

Une sacrée rencontre et un jolie manière de mêler BD et nouvelles à l'antenne. Ainsi, les journalistes Laurent Dehossay et Corinne Boulangier (et David Lallemand invité pour une chronique) ont pris plaisir à tisser des ponts entre nos travaux en évoquant ces sujets: l'humour ("vous voulez d'abord vous amuser"), le cadre, le point de vue, les limites de la liberté d'expression (que ce soit dans l'humour ou dans l'exploration de l'érotisme), le "risque" en temps de crise (rencontres sexuelles, dérives du Net, valorisation du desir à contre courant de la tendance portée par la crise), le blanc ou l'ellipse, les contraintes du format (pour Nix: la publication dans le journal De Morgen et pour moi la diffusion de mes nouvelles en radio)...

Pour écouter cette émission en podcast, cliquez ici. Amusement, comme on dit aussi en néerlandais!


19/02/2009

Riez! Que du bonheur

Qu'est-ce qui fait vraiment plaisir quand on critique votre livre?
Que le lecteur ait ri !

Voici l'article signé M. Kukulka dans la DH cette semaine: "Un livre, un blog et une bande-annonce"

Ce qui me touche, c'est qu'il ait ajouté ceci sur son blog:

"J’ajoute, en plus de ce qui a été publié dans la Dernière Heure, que j’ai dévoré ce livre un matin où je me suis réveillé super tôt. Rares sont les nouvelles qui ne m’ont pas fait rire. Je conseille sincèrement la lecture des Minutes célibataires."

 

18/02/2009

Matin Première: Nouvelles technologies

Le podcast de mon interview par Pascal Claude qui a eu lieu lundi 16 février dans l'émission Matin Première est en ligne sur le site de la RTBF.

"Et si l'avenir du livre passait par le web? Valérie Nimal est l'auteure du livre "Les minutes célibataires", qui vient tout juste de sortir. Pour promouvoir son oeuvre, elle n'a pas hésité à employer le net et à mettre en ligne une vidéo. Une première en Belgique!"

Cliquez ici pour écouter l'interview (3 minutes).

16/02/2009

Buzz: Revue de pub/presse

Le site d'information L'essentiel.lu parle de la bande-annonce des Minutes célibataires ici.

La plateforme vidéo de la Libre affiche la bande-annonce en tête de  son top 10 des vidéos les plus vues cette semaine: voir ici.

Le segment féminin de La Libre Belgique: essentielle.be : annonce de la sortie du livre (qu'ils ont lu en service de presse) et montrent la bande-annonce.

Le site webmember parle de la B-A.

Le blog de l'agence Dominique Models Web TV présente le livre et la bande-annonce (en anglais) ici.

Demain, sur Matin Première, à  6h20 (!!) vous pourrez entendre l'interview que j'ai accordée à Pascal Claude (la première chaîne radio RTBF voir le site ici).

Demain également, dans La Dernière Heure: un article signé Mateusz Kukulka : "Un livre un blog un film".