12/01/2009

Je suis une sentimentale... (Merci à Grégory sur Facebook)

Emotion sur la toile, moment intense que j'ai envie de partager avec vous, visiteurs arrivés ici par hasard, lecteurs assidus, auditeurs fidèles, passagers temporaires.

Ce soir, j'ouvre ma page sur Facebook. Quelques messages postés sur mon mur par mes contacts attirent mon attention. L'un de ces messages me touche. En plein coeur. C'est celui de Grégory. Je me permets de le citer en entier, en espérant qu'il ne sera pas perturbé par cette drôle de manière de faire:

Gregory est un auditeur de Pure FM, la radio pour laquelle j'ai écrit Les Minutes célibataires. De 2004 à 2008, chaque vendredi, dans l'émission Single, puis dans Elle et Lui, je lisais la nouvelle que j'avais écrite. Ma voix passait sur l'antenne et diffusait mes paroles : des histoires de rencontres, désirs, amour, ruptures, mort, violence, poésie, désamour... Chaque vendredi, de 19 h à 20h, Les Minutes célibataires ont pénétré dans les chaumières par la magie des ondes radio. merci Pure FM. Merci Muriel et Brice d'avoir eu la belle idée de cette série.

Merci Gregory, de me rappeler ces moments intenses, ces journées d'écritures, ces après-midis d'enregistrement en studio avec Gauthier, le lecteur des voix masculines.

Rares sont les gens qui prennent le temps de dire: je vous ai écoutée, lue, aimée. Rares sont les gestes gratuits, tendus comme des baisers aux joues empourprées d'auteures isolées.

Cette parenthèse fermée, voici pour vous un baiser. Je m'en vais peaufiner le (3e) montage de mon film.

baiserpourvoustous

Commentaires

Réponse à vous Valérie Perturbé ? Absolument pas mais j'avoue avoir été énormément ému et surpris !
J'm'y attendais pas. Vous êtes magique, tout autant que vos " Minutes Célibataires ".
La langue française n'a rarement été aussi noble avec vous.
Et je me répète, votre voix, ces quelques mots, ces histoires de rencontres, désirs, amour, ruptures, mort, violence, poésie, désamour... ça manquera à jamais.
J'suis extrêment ému.
Merci, encore merci pour votre tendresse.
A très bientôt.

Greg

Écrit par : Grégory | 13/01/2009

Les commentaires sont fermés.