16/01/2009

Sortie du film "Les Minutes célibataires" sur Skynet Lili

cover_minutes2
Chers lecteurs,

Bon, vous arrêtez de me demander sur Facebook "quand ça sort?": c'est pour bientôt ;-)! Pour résumer, voici où en est mon projet :

Julien et moi, nous terminons aujourd'hui le montage de mon petit film "les Minutes célibataires". C'est une bande-annonce un peu spéciale puisqu'elle donnera un avant-goût de ce qui se trouvera dans mon livre: "Les minutes célibataires". Avec le réalisateur, nous avons choisi des extraits de scènes les plus marquantes de mon livre qui est un recueil de 39 nouvelles. Casting fait sur Facebook et via les Skynetblogs... Promotion via Internet, puisque c'est ici que tout se passe désormais. Vous en doutez encore? Non puisque vous êtes ici!

Pourquoi une bande-annonce de livre?
C'est une idée volée au cinéma. Une façon d'innover et d'offrir du 2 en 1 (ah! le bon vieux "Wash & Go!") à mes lecteurs... Une envie de toucher d'autres cibles, plus jeunes ou mieux connectées, plus en phases avec les outils qu'offrent la Toile et le soutien d'un sponsor de taille: Skynet.

Un sponsor
Le film devrait donc être lancé sur le site de Skynet Lili, d'ici quelques jours... Avec les outils et le réseau de blogueurs dont Skynet Lili dispose, nous allons faire quelque chose de bien.

Déjà un grand merci pour vos messages et vos questions qui affluent au sujet du projet. A suivre ici...

Commentaires

Le livre papier Je découvre ce blog à l'instant. Amusant de voir que l'on s'y interroge sur la disparition du livre sous format papier alors que je me faisais la réflexion il y a quelques jours que mes deux livres préférés (donc lus plusieurs fois) se trouvent intégralement sur internet et que je les ai quand même sous format papier : pour les lire dans le métro, couché dans mon lit ou adossé à un arbre. Ce ne sont pas des livres "fast food" mais des livres avec lesquels il y a un mouvement de va et vient, auxquels je reviens, qui m'inventent autant que je les invente. Deux livres qui sont "plus que finis", qui sont infinis, donc toujours à découvrir, toujours à réaborder.

Un peu de la même façon, j'ai un portable, mais je continue à écrire avec un stylo dans un grand cahier A4. Ecrire avec un processeur de texte ou écrire avec un stylo, ce n'est pas la même chose, il y a quelque chose d'organique qui est impliqué dans l'écriture "manuelle", quelque chose d'analogique aussi qui dit la courbure, l'inclinaison des lettres, la respiration du dessin. Le "a" que j'écris sur la feuille peut être écrit de mille façons différentes, mais celui que je tape sur mon ordinateur est toujours semblable et il me renvoit une image stéréotypée, incomplète quand j'écris.

Écrit par : anonymousfocuser | 17/01/2009

Cher anonyme Merci pour cette fenêtre ouverte sur la discussion "livre papier, livre numérisé". Hier soir encore, mon compagnon me disait qu'il avait oublié d'acheter un cadeau d'anniversaire pour un de nos proches. J'ai fouillé dans ma tête et dans ma bibliothèque et trouvé un livre d'Etgar Keret que j'aime beaucoup. J'ai eu envie d'offrir ce livre à notre ami. Quel plaisir d'offrir un livre en papier, relié, avec toute l'émotion qu'il contient (lu, feuilleté, caressé, il a dormi à côté de mon oreiller)... Ce plaisir-là j'espère qu'il ne disparaîtra pas. Pour conclure sur l'anecdote: l'ami a apprécié le cadeau que nous lui avons dédicacé. Et puis, ce livre de Keret, je vais en racheter d'autres pour les offrir à d'autres amis.

Le livre n'est pas mort. Mais il a une autre vie ici sur la grande Toile...

Écrit par : vn | 17/01/2009

Les commentaires sont fermés.