03/05/2009

En guise de bilan : l'édition à l'ère numérique

 

carnetetinstants2009

A ceux qui s'intéressent au sujet de ce blog et à la manière dont j'ai tenté de promouvoir mon dernier ouvrage - via la bande-annonce Les Minutes célibataires - je conseille vivement la lecture du dernier numéro Le Carnet et Les instants.


Une excellente synthèse

Cette revue littéraire, organe officiel de la Promotion des Lettres belges, consacre en effet un dossier spécial: "L'écriture à l'ère du numérique", p. 2-11.

Le journaliste, Tanguy Habrand y développe de manière approfondie le sujet qui m'intéresse, en trois parties:

  1. Ce que le numérique a changé au métier d'éditeur (il y parle de mon book trailer et du buzz qui est né grâce à cette bande-annonce)
  2. Ce que le numérique apporte à la commercialisation du "livre papier"
  3. Le livre "électronique"

carnet

Photo du tournage de ma bande-annonce, "Les Minutes célibataires, publiée page 6 du dossier de Tanguy Habrand.

13/02/2009

Zakouski: 2e extrait de mon livre

chambre17

Que se passe-t-il dans "La chambre 17"?


"La chambre 17" est l'une des 39 nouvelles de mon livre "Les Minutes célibataires" qui sortira lundi 16 février 2009 aux éditions Luce Wilquin.

Pour lire cette histoire, cliquez ici. Je l'ai publiée hier dans la section Lili'sphère de Skynet.

PS: Chacun peut y publier ce qu'il désire, selon le mode du crowdsourcing.

11/02/2009

TOCCON 2009: l'avenir du livre et les outils du web

Attention, âmes sensibles...Je vais utiliser ci-dessous des anglicismes ou carrément copier des mots de l'anglais. Sacrilège, diront certains! La raison est simple: la fatigue me prend ce soir, or  je voulais attirer votre attention sur ce qui s'est passé à New Yord ces derniers jours.

A Broadway s'est donc tenu le TOCCON 2009, un événement se concentrant sur l'avenir du livre et de l'édition en ligne. "The TOC Conference will decipher the tools of change in this industry and help cut through the hype for a more profitable futur in publishing. From authoring, editing, and layout to distribution and consumption, new technologies are changing all aspects of publishing. But which technologies are important? Which provide exciting business opportunities? And what are the strategic questions you need to consider in adopting new models?"

Une mine d'or d'informations
Le site vaut le détour que ce soit pour les gens du livre, les auteurs et les experts en emarketing. Des dizaines de sujets y ont été développés par les orateurs durant les conférences. Plusieurs pays étaient représentés, y compris la France. Une personne du groupe Hachette, Stéphanie Van Duin, a par exemple présenté une étude intitulée "Adapting Your Financial Models for eBooks".

D'autres présentations exploraient ces thématiques:

- "Bringing Sexy Back to The Book Party in the Digital Age Presentation"
La présentation en PP se concentre sur la promotion d'un livre via les récentes communautés sur Internet. Laurel Touby analyse ici en détail comment les communautés fonctionnent et ce, sans coût.
- Google Book Search: Past, Present, and Future
- The rise of eBooks
- How Social Networking Connects Self-Published Authors to Their Audience
- What's Your Mobile Strategy?
- Smart Women Read eBooks :
Beaucoup de pépites dans cette présentation signée par une éditrice de livres féminins. Il s'agit d'une étude faite sur un panel d'utilisatrices d'ebooks. Passionnant. Saviez-vous par exemple que Harlequin s'est spécialisé dans la vente d'ebooks? Moi pas.

En résumé:
"La majorité des lecteurs d'ebooks sont des femmes" (!)
"60% des femmes interrogées disent lire des ebooks sur un ordinateur portable et 35% sur leur desktop."
Les genres préférés de ces femmes sont, dans l'ordre: "Romance, Erotic fiction, Mystery/suspense, Sience-fiction/fantasy".
Les femmes interrogées aimeraient "lire plus de classiques sur ebooks"
Ces femmes expriment une demande pour "les romans illustrés, les mangas, les guides de voyage sous-forme d'ebooks."
"l'ebook ne va pas remplacer le livre en papier mais élargir l'audience du livre".
Enfin, puisque la majorité des achats (...) sont faits par des femmes, "pourquoi le design ne suit-il pas les goûts féminins?"

La prochaine fois, je vous parle de l'art du pastiche de book trailer made in USA et des videomos.

03/02/2009

De retour sur Pure FM, moi?

 

ced

Oui! Ce soir, je serai de retour sur Pure FM, mais ce sera uniquement pour un soir, et du côté de l'interviewée. Je parlerai de ma bande-annonce de livre dans l'émission de Cédric Godart "On n'est pas des anges". Sur antenne vers 18h30, par là.

A bon entendeur...

Et pour ceux qui ne l'ont pas encore vue: la bande-annonce de mon livre ici:

19/01/2009

Hégémonie du Web?

http://pisani.blog.lemonde.fr/2009/01/14/medias-deux-revo...

Médias et journalistes doivent reconnaître que:

- dans le cocktail de publications et de produits qu’ils sont amenés à offrir au public, la priorité revient maintenant au web.

 

Le media des médias est le web sur lequel le contenu est dans la relation.

10:13 Écrit par VN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/01/2009

Sortie du film "Les Minutes célibataires" sur Skynet Lili

cover_minutes2
Chers lecteurs,

Bon, vous arrêtez de me demander sur Facebook "quand ça sort?": c'est pour bientôt ;-)! Pour résumer, voici où en est mon projet :

Julien et moi, nous terminons aujourd'hui le montage de mon petit film "les Minutes célibataires". C'est une bande-annonce un peu spéciale puisqu'elle donnera un avant-goût de ce qui se trouvera dans mon livre: "Les minutes célibataires". Avec le réalisateur, nous avons choisi des extraits de scènes les plus marquantes de mon livre qui est un recueil de 39 nouvelles. Casting fait sur Facebook et via les Skynetblogs... Promotion via Internet, puisque c'est ici que tout se passe désormais. Vous en doutez encore? Non puisque vous êtes ici!

Pourquoi une bande-annonce de livre?
C'est une idée volée au cinéma. Une façon d'innover et d'offrir du 2 en 1 (ah! le bon vieux "Wash & Go!") à mes lecteurs... Une envie de toucher d'autres cibles, plus jeunes ou mieux connectées, plus en phases avec les outils qu'offrent la Toile et le soutien d'un sponsor de taille: Skynet.

Un sponsor
Le film devrait donc être lancé sur le site de Skynet Lili, d'ici quelques jours... Avec les outils et le réseau de blogueurs dont Skynet Lili dispose, nous allons faire quelque chose de bien.

Déjà un grand merci pour vos messages et vos questions qui affluent au sujet du projet. A suivre ici...

13/01/2009

Romans audio à télécharger sur téléphones portables

Au Japon, l'édition et la vente de livre connaissent des changements importants, depuis quelques années, lesquels peuvent nous apprendre beaucoup de choses. Parmi les romans qui se sont les mieux vendus, en 2007 cinq du top dix ont été diffusé via des téléphones portables ! Ce sont pour la plupart des livres écrits par des étudiants et destinés à être lus sur des téléphones.

Ils sont rédigés en courts chapitres, lus de manière rapide dans les transports en commun. Je me souviens d’avoir lu plusieurs article sur ce phénomène dès 2006 sur ce blog.

Le tout premier roman du genre a été écrit par un certain Yoshi au Japon en 2003 : Deep Love, l’histoire d’une prostituée à Tokyo. Succès phénoménal qui par la suite a donné naissance au livre en version papier, édité à 2.6 million d’exemplaires et exploité ensuite sous d’autres formes de médias. Aujourd'hui, le "roman cellulaire" est devenu populaire en Chine où les GSM peuvent lire entre 1,000 et 2,000 mots.

A l’époque, en 2004, je rêvais de proposer mes histoires sonores, Les Minutes célibataires, à l’opérateur belge Proximus… Je me souviens qu’une étudiante de l’ERG (école artistique belge) avait eu l’idée d’une cabine téléphonique où, quand on décroche le combiné, on entendait une voix raconter des histoires, comme Les Minutes célibataires… Une idée extra ;-)! Caroline Dath elle s'appelait.

carolinedath2


A quand l'invasion sur nos ondes belges, françaises, européennes? A quand les opérateurs qui offrent des minutes d'histoires susurées à vos oreillettes?

12/01/2009

Un roman interactif via Twitter

Toujours à propos de la diffusion de l'écrit sur Internet:

Lu sur l'excellent blog La Feuille: "Un roman interactif via Twitter". Découpé en courts chapitres, il est signé Thierry Crouzet, blogueur et écrivain. Une initiative à suivre...

 

10/01/2009

Déclin du livre papier, renaissance sur le web

livre-fotolia

Lu dans Le Monde des livres de vendredi 9 janvier 2009 :

"Deux éditrices new-yorkaises racontent leur licenciement". L'une d'elle évoque l'avenir du livre et l'influence d'Internet sur le marché éditorial:

L'édition, assure Christina, "est autant bouleversée par Internet que la musique ou la presse". L'e-mail a entièrement modifié le métier. La vitesse qu'il a introduite bouleverse la chaîne, de l'accès aux textes des auteurs à la commercialisation des ouvrages. "Elle met une pression terrible sur les éditeurs, qui doivent lire plus de manuscrits et décider bien plus vite qu'avant."

Surtout, le Net transforme le rapport à la lecture. "Les jeunes n'ont aucune mémoire de l'avant Google. Il ne leur vient pas à l'idée d'aller en librairie. Ils fonctionnent différemment, n'ont que faire des critiques de livres ou des suppléments littéraires des journaux. Autonomes, ils ne font confiance qu'à leur jugement et fonctionnent en réseau hyper-connecté. Si l'un a adoré un livre, tout son entourage va le lire."

L'auteur de cet article, Sylvain Cypel conclut:

Le "livre-papier" connaît sans doute ses dernières heures. "Ce sera excellent pour l'environnement, mais les bibliothèques disparaîtront." Enonçant ces propos, ses yeux se voilent un instant. Christina abonde : "Je suis victime d'une inéluctable transition. Ce n'est pas une tragédie", mais à condition que les éditeurs sachent s'adapter. Sinon, dit-elle, beaucoup d'autres employés la suivront. "Optimiste le matin, pessimiste le soir", elle rêve de créer une agence de marketing numérique spécialisée dans l'édition. Mais la concurrence sera rude.

Pour ma part, je fais partie des geeks persuadés, comme Denis Balencourt, Brice Le Blévennec ou Damien Van Achter, que 2009 verra fleurir moult agences en e-marketing spécialisées dans l'édition. Editeurs, il est grand temps de surfer sur la vague!

07/01/2009

Pourquoi j'aime Miranda July

Miranda July.

Qui c'est ? Une Américaine. Elle écrit, elle filme, elle met en scène, elle est plasticienne et je l'aime bien. C'est une grande fille tout brune avec du chien et un talent fou. Pourquoi je vous parle d'elle maintenant? Juste comme ça, pour le plaisir. Et aussi parce que j'ai lu sur son site qu'elle avait créé un petit site au lancement de son livre: "No One Belongs Here More Than You" et que ça avait bien marché. Je cite: The website was viewed more then 3 million times in less than a week. >> Trois millions de pages vues en une semaine, il faut le faire!

july-site

Miranda, tu es la reine de la communication. En français, son livre s'appelle "Un bref instant de romantisme" et est publié chez Flammarion. Je vous le conseille, c'est un univers étrange, contemporain, borderline, très féminin.  Quand je repense à ses héroïnes, j'en ai des frissons. Il faut aussi voir son film: Me and You and Everyone We Know (2005).

Présentation de mon livre par l'éditeur

resumeluce

 

Ca y est, c'est concret! Mon livre fait partie des trois nouveautés de février 2009 au catalogue des éditions Luce Wilquin. Pour lire le résumé, cliquez ici. Et zou! 

06/01/2009

Lu dans la DH ce matin: "Les Minutes célibataires"

article_dh
Joie de lire le petit article consacré à mes nouvelles podcastées sur mon site. Une brève parue ce matin dans le quotidien La dernière Heure... et signée Mateusz Kukulka, un journaliste qui s'intéresse au WEb de près ;-) Merci!!

05/01/2009

Et une couverture nouvelle, une!

Quel impact ont les couvertures de livres ? Un jour, j'ai fait l'expérience en observant une vitrine de librairie et les tables sur lesquelles étaient exposées les nouveautés. J'ai laissé parler mes yeux et je me suis attardée sur quelques photos de livres. Sans chercher à déchiffrer ni nom ni titre, ni éditeur. Juste pour voir vers quoi mon regard accrochait. Il va de soi que les lecteurs feuillettent parfois un livre rien que pour sa couverture. J'en suis sûre... Bref, avec mon nouvel éditeur, nous en avons parlé. Luce Wilquin a une très belle unité dans le graphisme de ses couvertures. Elle connait son métier.

Il y a quelques mois, elle m'a demandé ce que je désirais comme photo, et je lui ai parlé d'une bouche. Rouge.

cover_minutes2

Car la première histoire de mon livre s'appelle La Bouche. Elle interpelle, fascine ses auditeurs. Vous pouvez d'ailleurs en écouter ici une version audio, qui avait été écrite pour la radio. La version du livre a été retravaillée pour être publiée...

Alors voici la couverture de mon livre qui sortira en février 2009!

Vous aimez?

De l'importance des couvertures de livres

robe
En France, la sobriété est de mise chez les (très respectables) éditeurs. Pour la littérature générale, les maisons anciennes choisissent souvent des couvertures dépouillées, monochromes, toutes blanches comme chez Gallimard ou toutes bleues chez Stock. D'autres suivent la tendance depuis des années comme Grasset, P.O.L, Minuit...

Mais la photo de l'auteur a tendance à apparaitre çà et là. Sur un bandeau. En quatrième de couverture. Car le visage de l'écrivain attire le regard. Et puis, il y a les maisons d'édition plus récentes, ouvertes au changement, qui misent sur le choc des images, le poids de la photo. Comme cela se fait dans le monde anglo-saxon.

Et en Belgique? La plupart des éditeurs choisissent la voie plus commerciale de la couverture illustrée. Aux éditions Le Fram, par contre, opte pour le monochrome. Mon premier livre est sorti chez eux (en 2004) comme il sied à son sujet: La robe de mariée était revêtue d'une couverture toute blanche. L'éditeur avait choisi un très beau papier et l'ensemble donnait un air virginal au roman. Qu'en dites-vous?

 

02/01/2009

La fin du tournage: on s'offre une pause

julien

Avant de peaufiner le montage des "Minutes célibataires", Julien s'est offert une parenthèse à Barcelone. J'ai pris quelques jours de congé.

Belle année à toi Julien! Et à vous tous, qui avez découvert le blog des "Minutes célibataires" commencé en novembre.

12:45 Écrit par VN dans Général | Lien permanent | Tags : realisateur, julien, tournage | Commentaires (4) |  Facebook |

31/12/2008

Etats-Unis: les plus belles couvertures de livres

design-book

Tout autre chose, qui me titille au regard de la publication de mon livre en février:

Trouvé sur un blog américain : une sélection des plus belles couvertures de livres parus en 2008. Rares sont les couvertures immaculées au pays de l'Oncle Sam. Quoi que la sobriété puisse aussi faire mouche... A vous de juger sur l'excellent blog de Mr Joseph Sullivan du Book Design Review.

Photos du tournage: Philippe se caresse la barbe

 

phil2

Instinctivement, Philippe a eu ce geste que je lui connais depuis longtemps: se caresser la barbe. On lui demande de le refaire. Un geste éloquent dans un film muet.

Photos du tournage:

crime

Pour l'occasion, Julie s'est posé des faux ongles. Elle déteste ça: impossible d'enfiler des bas ou de s'habiller. Je l'ai aidée.

A l'arrière-plan, devant le miroir: l'arme du crime et un petit remontant pour la victime.

30/12/2008

Photos du tournage: la robe glisse

julien-julie-philé
"Comment je fais si je perds ma robe?" La fermeture éclair est sensée se bloquer. Philippe doit l'aider. Pendant l'essai, la robe glisse... On envisage la pince à cheveux, Valérie couchée sous Julie pour tenir la robe ou bien du Scotch sur la peau.

Photos du tournage: Julie et Philippe

julie-phil3

Photos du tournage: Julie et Philippe

julie-phil

En quelques minutes, Julie et Philippe plongent dans l'univers du MGM Grand Hotel. Quelques éclats de rire féminins, le temps de recadrer la scène. L'inquiètude  monte.

Photos du tournage: le dos de Julie

 

julien-julie-phil2

Murmures dans les coulisses: quel beau dos elle a !

29/12/2008

Photos du tournage: Julie et la fermeture éclair

 

julien-julie-phil
Dans ma nouvelle "La fermeture éclair", une femme enfile sa robe et la fermeture se coince. Elle frappe à la porte de la chambre d'hôtel voisine. Un homme accepte de l'aider... Julien montre à Philippe le geste qu'il doit exécuter.

Tournage: Julien emmène Julie dans la chambre du crime

prepa-crime

28/12/2008

Pas de cheveux dans le lavabo

cheveux-lavabo

Photos du tournage: maxime des cheveux dans le lavabo

 

phil-lavabo

Pendant que Julie se fait coiffer, poudrer et habiller pour tourner la scène du crime, Philippe explore les pièces inusitées. Au 5e étage de l'hôtel Berger, plusieurs chambres ne sont plus en état: moquette trouée, lit défoncé, tapisserie déchirée... Un détail piquant: la maxime au-dessus du lavabo.

Photos du tournage: Philippe et Julien se préparent au crime

phil-julien

Photos du tournage: Julie se prépare

julie

Sous les doigts experts de Pascale, la maquilleuse, voici Julie. Française, 20 ans. C'est aussi sa première fois devant la caméra.

26/12/2008

Photos du tournage: l'autre ascenseur

panneau

Dans l'hôtel Berger, au 5e étage, il y a deux ascenseurs de sortie. Pour éviter de se croiser dans les couloirs. (Voir mon post précédent à propos des entrées régulées et des sorties par un ascenseur séparé)

Photos du tournage: la salle de bain bleue

 

baignoirebleue

Enfant, mes parents m'emmenaient en vacances dans le sud de la France. Lors des étapes, d'hôtels de charme en chambres d'hôtes, je découvris l'impact visuel du bidet. On tenta de m'expliquer clairement à quoi il servait. Or je n'avais guère envie de l'utiliser. Ma grand-mère, elle s'en servait pour faire tremper ses petites affaires avec de la poudre à lessiver.

Une drôle de chose qui tend de nos jours à disparaître. Pour le tournage des Minutes célibataires, il n'a pas été retenu. Pas assez porteur de volupté.

Et vous, le bidet, ça vous plaît?