25/02/2009

Emulation, Taxi de nuit

Trop de promo tue la créativité. Pour tout dire, sur ce blog, j'en ai ma claque de parler de mon bouquin, de sa sortie, de ce que la presse en dit. Il est maintenant bien au chaud en librairie, alors advienne que pourra. Retour aux choses sérieuses: l'écriture. Le processus de création. L'inspiration. 

Emulation ce matin en surfant sur des blogs canadiens, littéraires, des perles, des bijoux de blogues (comme ils disent là-bas). Celui qui m'a touchée et que j'ai parcouru en détail: Taxi de nuit, de Pierre-Léon Lalonde. Une sacrée découverte! Ce chauffeur de taxi lettré, à la plume pure et photographe à ses heures chronique ses courses dans Montréal. C'est savoureux.

Extrait:
"J'avais quelque chose de précis à vous dire. Je crois que ça concernait le livre qui s'en vient, ce blogue ou le taxi. Peut-être dans cet ordre, mais pas nécessairement. J'ai placé mes doigts sur le clavier et j'ai senti une impression bizarre m'envahir. Une envie de laisser les mots dériver vers d'autres contrées. Une envie de les sortir de ce cadre, une envie de les conduire ailleurs, une envie de les faire éclater. Un désir de renouveau. Une sorte d'espoir. Faut croire que c'est dans l'air, que c'est contagieux."

Le livre tiré des chroniques du blog Taxi de nuit est sorti chez Septentrion, en deux volumes. J'ai commandé le tome I. Merci de me redonner envie monsieur le chauffeur de taxi.

PS: me suis mise à relire mon vieux manuscrit danois que je "traîne à écrire" depuis trois ans. En faire un blog? Une web série? Des chroniques? La suite, quand je verrai plus clair.