27/01/2009

Pré-buzz?

lou-minutes
Petit exercice de vérification (e-marketing, buzz et efficacité via Facebook):

Hier, vers 15h, la vidéo de mon film "Les Minutes célibataires" était lancée sur le Web. En quelques heures, voici les blogs qui ont déjà relayé l'info:

http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be/p...

http://www.brice.org/2009/01/26/les-minutes-celibataires/

http://www.balencourt.com/blog/2009/01/27/les-minutes-cel...

http://friendfeed.com/damienvanachter

http://damienvanachter.storytlr.com/entry/13197/47602

http://fishturn.blogspot.com/2009/01/finitude.html

www.lou-mag.be

Que la chaîne continue, grâce à vous tous: Merci !

26/01/2009

Bande-annonce: "Les Minutes célibataires"

minutes_header
Scoop!
Voici la bande-annonce de mon livre: "Les Minutes célibataires". 

Publié aux éditions Luce Wilquin, il sera disponible en librairie dès le 16 février 2009.

Que ces images suscitent en vous désir, curiosité ou envie de plonger dans ces 39 nouvelles qui parlent de rencontres...

Un grand merci à Julien Banié qui a réalisé ce film de 1'40, ainsi qu'à toutes les personnes et les amis d'amis recrutés via Facebook ou les Skynetblogs. Merci à l'équipe de Skynet Lili, qui soutient mon projet et le diffuse sur sa plateforme.

07/01/2009

Pourquoi j'aime Miranda July

Miranda July.

Qui c'est ? Une Américaine. Elle écrit, elle filme, elle met en scène, elle est plasticienne et je l'aime bien. C'est une grande fille tout brune avec du chien et un talent fou. Pourquoi je vous parle d'elle maintenant? Juste comme ça, pour le plaisir. Et aussi parce que j'ai lu sur son site qu'elle avait créé un petit site au lancement de son livre: "No One Belongs Here More Than You" et que ça avait bien marché. Je cite: The website was viewed more then 3 million times in less than a week. >> Trois millions de pages vues en une semaine, il faut le faire!

july-site

Miranda, tu es la reine de la communication. En français, son livre s'appelle "Un bref instant de romantisme" et est publié chez Flammarion. Je vous le conseille, c'est un univers étrange, contemporain, borderline, très féminin.  Quand je repense à ses héroïnes, j'en ai des frissons. Il faut aussi voir son film: Me and You and Everyone We Know (2005).

16/12/2008

Photos du tournage: le sang coule à flot

apres_crime

Philippe a du prendre sur lui: c'est la première fois qu'il joue, et en plus, il est végétarien. Je verse des litres de sang sur ses mains pendant qu'il les rince dans l'évier art déco de la chambre 21. Julien cadre serré. Une odeur persiste sur la peau des mains, après avoir bien frotté.

12/12/2008

Demain, on tourne dans un sublime hôtel de passe

fred_berger

Dans cette scène inspirée de La chambre 17 (écouter cette nouvelle en podcast ici), le portier de nuit sera joué par... Frédéric (photo). Il avait envie de se mettre dans la peau de Norman Bates ou plutôt de lui rendre hommage.

Pourquoi un hôtel de passe comme décor de film ? Parce que j'ai eu vent d'un lieu mythique à Bruxelles et que j'en ai rêvé longtemps sans l'avoir vu. Sans avoir osé y pénétrer. J'y ai envoyé Julien en repérages, puis je m'y suis risquée. Coup de foudre.

"A Rendez-vous Hotel"
C'est un hôtel un peu secret, pour les illégitimes, avec une entrée ascenseur d'un côté et une sortie ascenseur d'un autre. Pour le côté incognito, un peu glauque mais terriblement esthétique et flippant. Des couloirs oranges, des rideaux de velours, des patios, des chambres tapisées de papier peint fleuri, des bidets défraîchis, une tenancière bien sympathique qui en avu d'autres ("avant vous, susurre-t-elle, il y a eu Olivier Strelli pour des photos de mode et le chanteur Arno, pour Elle Belgique... et Pascale Barret aussi, la vidéaste). Et j'en passe: Le Berger est l'un des derniers hôtels des années trente à Ixelles, où l'on peut réserver une chambre pour 3 heures à 40 euros.

A l'entrée, dans mon souvenir, il est marqué: Interdit aux femmes de mauvaise vie (la plaque semble très ancienne). Bon, je vérifie demain lors du tournage si ma mémoire défaille ou si je fantasme ;-)

11/12/2008

Suite du casting: Sarah 14 ans

 

sarah

Sarah est la copine de Nina. Toujours plongée dans le casting, je cherchais un duo d'adolescentes qui se connaissent bien, ont leurs petits secrets et une connivence évidente. Nina m'a donc présenté Sarah, 14 ans. Elle jouera elle aussi la fameuse scène du bikini. Julien, le réalisateur, voulait les faire tourner au bord de la mer à Ostende, en ... bikini! C'est vrai que mon histoire, L'année du monokini se passe sur une plage mais de là à les torturer... J'ai insisté pour que nous trouvions plutôt une psicine couverte. Nous tournons cette scène dimanche 14 décembre et il risque de neiger.

Un détail : c'est cette ressemblance entre les deux amies, Nina et Sarah, comme si elle s'étaient choisies. Etrange, ne trouvez-vous pas ?  

12:15 Écrit par VN dans Général | Lien permanent | Tags : plage, piscine, film, sarah, ados, bikini, casting, nina | Commentaires (0) |  Facebook |

Suite du casting : Nina, 13 ans

nina

Et voici Nina, 13 ans.

Pour le casting des Minutes célibataires, je cherchais une jeune fille un peu sauvage, avec une animalité, une attitude un peu provocante. Je cherchais cette fille pour le rôle d'une ado en bikini, observée par un jeune homme. J'ai fouillé dans mes souvenirs et j'y ai retrouvé Nina. C'est la nièce d'une de mes amies. Nina je l'ai croisée quelques fois enfant et elle m'a laissé une impression de naturel. Je l'ai contactée par email et elle m'a envoyé ces photos.

Elle jouera dans la scène du bikini, extrait de ma nouvelle "L'année du monokini" (parue en octobre dans le magazine Pink Ribbon).

On m'a demandé pourquoi j'aime tant les adolescents. Pourquoi bon nombre de mes nouvelles dans Les Minutes célibataires mettent en scène des ados ? Parce qu'ils représentent la montée de la sève. La cristalisation du désir, la Naissance des pieuvres, comme dans le film éponyme.

09:12 Écrit par VN dans Général | Lien permanent | Tags : blog, film, sensualite, desir, casting, nina ado | Commentaires (0) |  Facebook |

03/12/2008

Casting sur Facebook: un outil rapide et efficace

naila_simon

Ces jours-ci, je m’apprête à tourner un Film bande-annonce pour soutenir la sortie de mon livre, Les Minutes célibataires. D’après l’expérience de marketeers confirmés, j’ai appris que Facebook peut être un outil utile pour recruter des gens motivés, en quelques clics et quelques jours. Gratuit, rapide, efficace car « les amis de nos amis ont des amis qui peuvent avoir envie de vous aider ». C’est aussi simple que cela. Démonstration numéro un:
Parmi une quinzaine de personnes prêtes à jouer un petit rôle dans mon film, il me fallait des ados, des jeunes, des adultes et même un type avec une tête de serial killer ;-)
Bref, au lieu de faire appel à une agence de casting traditionnelle, vu mon budget de production limité, j’ai utilisé Facebook comme outil de recrutement. En quelques heures, j’ai reçu des dizaines de réponses et des photos de personnalités motivées, pour figurer dans Les Minutes célibataires.

Pour recruter les adolescents, je marchais sur des œufs : surtout ne pas les faire fuir ni leur faire peur. Dites seulement « cinéma, film ou casting » et les visages s’illuminent. Mais si les parents sont dans les parages, souvent ils refusent que leurs enfants participent à un tournage. Ils craignent le pire, Internet et ses prédateurs. Normal. Sur Facebook, les réseaux aident : on se connait via un « ami », et la confiance est renforcée. J’ai même reçu des photos envoyées par les parents, qui servaient d’intermédiaires entre leur enfant et moi, la productrice du film.

Résultat : j’ai trouvé mes deux "futurs acteurs prometteurs" pour jouer un jeune couple dans ma nouvelle titrée "L'oreille" : Simon et Naila. Ils sont superbes, d’une fraîcheur et d’un enthousiasme incroyable. Formidable, non, le réseau Facebook ? La suite du casting au prochain épisode...